Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié le Avr 26, 2015 dans culture | 0 commentaires

Visiter la réserve naturelle de Scandola

Entre paysages terrestres et richesses marines, la réserve naturelle de Scandola représente un véritable nid de trésors naturels. Lors d’un séjour en Corse, il n’est surtout pas question de rater cet espace à mille et une merveilles, dans l’Ouest de l’île.

Sur plus de 1700 hectares…

Située à l’Ouest de la Corse, la réserve naturelle de Scandola figure parmi les réserves protégées de la France, à la fois terrestre et marine. Il s’agit d’une presqu’île, essentiellement constituée de structures rocheuses, dont l’accès ne peut se faire que par voie maritime. La réserve naturelle de Scandola fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco, et est gérée par le Parc naturel régional de Corse. Sa surface marine est de 800 hectares, contre une surface terrestre de 919 hectares. Les amateurs de la terre et de la mer seront ravis de découvrir les richesses de cette réserve d’exception. L’origine volcanique de la presqu’île lui a notamment offert des paysages hors pair, entre criques vierges et roches rouges. Des falaises abruptes forment également des ornements de l’île, avec, au rendez-vous du granite rouge qui impressionne.

Des trésors marins à explorer

Avides de découvertes ou amoureux de la nature, la réserve naturelle de Scandola a plus d’un tour dans son sac. Du côté de la mer, le paysage ne peut qu’épater avec, au rendez-vous, un contraste impressionnant entre le rouge des roches et le bleu de l’eau. Gorgones, coraux, coquillages… la réserve regorge de détails naturels qui font la différence. Des poissons se découvrent à travers une mer translucide, dont la murène, le mérou, le thon, ou encore l’espadon, qui se localisent généralement dans les herbiers ou les fonds rocheux de la presqu’île. Bien que les plongées sous-marines soient interdites, le mouillage permet déjà de s’offrir les fonds marins magnifiques de la réserve. Lors d’un séjour en Corse, la réserve naturelle de Scandola invite aussi à des rencontres étonnantes avec les dauphins. Il ne faut surtout pas oublier les appareils photos pour immortaliser ces moments inoubliables.

Entre ciel et terre…

Du côté de la terre, la réserve naturelle de Scandola est particulièrement connue pour ses espèces végétales endémiques. Quelques 33 espèces endémiques sont notamment localisées sur les falaises de la presqu’île, dont 16 espèces protégées. Il est néanmoins à savoir que les cueillettes de bouquets de fleurs sont fortement déconseillées, et d’ailleurs interdites. La réserve affiche également une liste impressionnante en termes de faune. Des oiseaux marins, dont le cormoran huppé méditerranéen ou encore le balbuzard pêcheur ont, entre autres, bâti leurs nids dans cette partie de la Corse. Certains rochers abritent également des gypaètes barbus ou des balbuzards. Et des faucons pèlerin, puffin cendré ou encore des goélands peuvent également être découverts en plein vol. D’autres animaux tout aussi étonnants sont aussi au rendez-vous lors de l’aventure. On peut notamment citer les salamandres, les tritons, les tortues cistudes, ou encore les grenouilles.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *