Posemètre / Luxmètre

Le meilleur Posemètre / Luxmètre- Guide d’achat 2020

Prendre la photo parfaite n’est pas une question de chance, mais plutôt de précision, de détermination et de technicité. Vous êtes-vous déjà demandé combien de travail se cache derrière une bonne photo ou un magnifique screen shot tiré d’un film ? Tout comme les peintures du Caravage, l’éclairage peut créer différentes ambiances, mettre en place différentes émotions et même donner des indices importants sur l’intrigue. Que vous soyez un photographe professionnel ou un producteur de cinéma, un éclairage parfait peut vraiment faire la différence lors d’une scène. Si vous voulez tirer le meilleur parti d’un décor, vous aurez besoin d’un bon Luxmètre. Cependant, trouver celui qui convient le mieux à tous vos besoins peut s’avérer un peu difficile, surtout si vous n’avez pas trop de temps. Après avoir passé en revue de nombreuses critiques en ligne et testé les meilleurs d’entre-eux, nous avons sélectionné le Sekonic L-308s Flashmate, car ses dimensions compactes vous aideront à lire les expositions ambiantes ou au flash et vous fourniront le meilleur éclairage pour votre photo ou votre film. En alternative au Sekonic L-308s Flashmate, nous vous suggérons d’opter pour le Sekonic L- 478D LiteMaster Pro qui est quant à lui doté de fonctions avancées et d’un écran tactile. Ce dernier est clairement le meilleur dans la catégorie haut de gamme.

Posemètre Flashmètre Sekonic L-308S
Très polyvalent, le Posemètre Flashmètre Sekonic fait figure de référence en son domaine. très compact, c’est un modèle de pôche doté de fonctionnalités avancées, il sera l’outil idéal pour obtenir la lumière idéale pour votre photographie ou votre scène de film.
Points forts

Il suffit de tendre l’oreille pour se rendre compte qu’auprès des professionnels, le Sekonic Flashmate SE L308S fait figure de référence. Compact, Fiable et précis, il suffit d’une pression sur une touche pour déclencher la lecture d’un flash ou de la lumière ambiante. Son écran est bien dimensionné et offre un parfait contraste, de quoi lire les résultats, même en plein soleil. Nous le recommandons notamment pour les appareils reflex, les caméras 35mm, photo numérique et la vidéo. Il trouvera aussi bien son utilité en Studio qu’à l’extérieur. Concernant la prise de mesure des flashs, vous n’aurez pas besoin de faire usage d’un fil de synchronisation.

Points faibles

Cet appareil est avant tout destiné aux professionnels, il peut être difficile à utiliser par un débutant.

Promo
Posemètre Flashmètre Sekonic L-478D LiteMaster Pro
Doté d’un large écran tactile, le Sekonic L-478D met l’accent sur la simplicité d’utilisation grâce à son interface très bien pensée. Toutes les fonctions sont accessibles et chaque réglage se fait très simplement du bout des doigts.
Points forts

A la foi compact et très simple à utiliser, on en attendais pas moins du Posemètre Flashmètre Sekonic L-478D LiteMaster Pro qui en soi révolutionne ce type d’outil grâce à son interface 100% tactile innovante. Une fois n’est pas coutume sur ce genre d’appareil, les réglages sont très simples à effectuer et il n’est plus nécéssaire de se perdre dans x sous menus. Coté performances, il est à la hauteur de ce que l’on est en mesure d’attendre d’un fabricant comme Sekonic, c’est à dire précis et rapide dans ses mesures. Que vous produisiez des images fixes ou animés, il saura certainement convenir à votre projet. En interne, sa mémoire vous offre la possibilité de sauvegarder jusqu’à 9 profils et 13 réglages différents, correspondant chacuns, à différents types de scènes par exemple. Son grand écran tactile de 2,7 pouces est très lisible, même si en plein soleil il montre ses limites au même titre que nos smartphones. Un bel appareil pour les perfectionnistes qui recherchent l’ergonomie et la portabilité avant tout.

Points faibles

Du fait de son écran tactile, son autonomie est moins importante que les autres modèles de la marque.

Posemètre Flashmètre DM-LX1330B
Certainement le meilleur modèle de posemètre flashmètre dans la catégorie des appareils les plus abordables, il n’en est pas moins performant et offre la précision nécéssaire aux amateurs de belles images.
Points forts

Si vous souhaitez découvrir l’usage d’un posemètre flashmètre sans pour autant débourser une grosse somme, le Posemètre Flashmètre DM-LX1330B est d’une exemplarité certaine en terme de fonctionnalités et de performances. Alimenté par une simple pile de 9 Volts, il offre une belle autonomie tout en permettant de mesurer les gammes de lux suivantes : 0,1-200/2 000/20 000/200 000 pour assurer une exposition suffisante afin que les photos et les films soient parfaitement conformes à vos attentes, sans jamais être sous-exposés ou sur-exposés.

Points faibles

Le manuel est mal traduit et de ce fait il faudra apprendre à s’en passer

Posemètre Flashmètre Extech Instruments LT300
Le LT300 d’Extech fait partie des meilleurs modèles de Posemètre Flashmètre et à la particularité d’être équipé d’une partie numérique et d’une partie analogique. Une référence en la matière.
Points forts

Plébiscite aussi bien par les professionnels que par les amateurs de belles images, le Posemètre Flashmètre Extech Instruments LT300 utilise une photodiode de précision avec filtre de correction des couleurs pour vous aider à obtenir des lectures précises et à ajuster l’éclairage ambiant en fonction des besoins de la scène ou du sujet. Les relevés sont affichés sur un écran rétroéclairé pour permettre de visualiser facilement les valeurs mesurées même lorsque les conditions d’éclairage sont mauvaises. Le capteur de lumière à distance assure une plus grande précision tout en empêchant des facteurs tels que l’éclairage latéral, le rétroéclairage, la transillumination, le flash ou la neige d’interférer avec les résultats réels des lectures. Parmi ses nombreux avantages, notons son capteur de lumière offrant une belle liberté de mouvement, et doté d’un cable de 60 cm pour permettre la mesure autour du sujet.

Points faibles

Pour économiser la batterie, cet appareil s’éteint de lui-même s’il reste inutilisé pendant une longue période.

Luxmètre AOPUTTRIVER AP-881E
Très abordable, le AOPUTTRIVER AP-881E est doté d’une photodiode au silicium avec filtre intégré et offre une précision de Précision: ≤20 000Lux: ± 4% pds ± 0,5% f.s ≥20 000Lux: ± 5% + 10digits. Un très bon modèle pour un coût inférieur à 38€.
Points forts

Le Luxmètre AOPUTTRIVER AP-881E est un modèle très pratique et qui offre de nombreux arguments en sa faveur. Tout d’abord, son capteur d’une résolution de 0,1 Lux rotatif offre un beau niveau de précision et une réactivité parfaite aux changements de luminosité. Les données sont affichées sur un écran LCD rétro éclairé qui offre une excellente lisibilité en toutes circonstances, aussi bien de jour, comme de nuit. Un excellent modèle qui reste une valeur sûre dans le domaine de la mesure de luminosité.

Points faibles

Un bouton Power trop sensible, Stocké dans une poche, il n’est pas rare qu’il s’allume tout seul pendant le transport!

Luxmètre Extech LT40
Très précis et doté de nombreuses fonctions comme la mesure du Cosinus et ainsi que les mesures corrigées de couleur, le Luxmètre Extech LT40 sera idéal pour analyser tous types d’éclairages naturel ou artificiels.
Points forts

Le Luxmètre Extech LT40 est un outil précieux pour une lecture précise de la lumière. Ce modèle vous aide à optimiser l’éclairage dans ces environnements afin d’économiser la consommation d’énergie tout en garantissant que l’éclairage est adéquat pour des tâches spécifiques, comme pour l’éclairage des lieux de travail. Ce luxmètre permet de s’assurer que l’établissement respecte la réglementation ainsi que les ordonnances et codes de sécurité publique locaux et nationaux. Ce modèle mesure l’éclairage à LED blanches et diverses autres sources de lumière standard telles que les halogénures métalliques, les fluorescents, les incandescents et les lampes à haute teneur en sodium, jusqu’à un niveau maximum de 4000 000 lux ou 40 000 candelas. L’affichage à 4 000 points, facile à lire, indique la surcharge, l’arrêt automatique avec fonction de désactivation et la conservation des données. Ce modèle vous permet d’enregistrer les extrêmes grâce à son mode MAX/AVG/MIN. Le basculement entre les valeurs de lux et de bougie au pied se fait sans effort par simple pression sur un bouton. Ce modèle est doté d’un calibrage du zéro, d’un réglage automatique de la portée et d’une utilisation mains libres grâce au support pour trépied situé sur le dessous. Il est également conforme aux normes JIS C 1609:1993 et CNS 5119, classe générale A, afin de garantir la sécurité et la fiabilité pendant l’utilisation.

Points faibles

L’écran LCD n’étant pas rétro-éclairé, il n’est pas possible de faire des lectures dans de mauvaises conditions d’éclairage ou la nuit.

Luxmètre Morza Smart Sensor AS813
Voici un Luxmètre économique et fonctionnel. Capable de réaliser des mesures fiables sur divers types d’éclairage, cet appareil sera parfait pour sécuriser un espace de travail et/ou vérifier si l’intensité lumineuse d’un éclairage corresponds à l’usage auquel il est destiné.
Points forts

Le Luxmètre Morza Smart Sensor AS813 vous permet de mesurer avec précision l’éclairage d’une zone afin de savoir s’il y a suffisamment de luminaires pour sécuriser le travail ou l’accomplissement d’une tâche. Equipé d’un capteur de lumière construit séparément du luxmètre, cet appareil vous permet de trouver la meilleure position pour mesurer car vous n’êtes pas attaché par des câbles à celui-ci. Capable de mesurer jusqu’à 50 000 lux ou environ 5 000 candelas, ce luxmètre est très utile pour déterminer le niveau de luminance, qui est défini comme la densité du flux lumineux incident. Lorsque la zone d’une surface est éclairée, la luminance indique le quotient du flux lumineux de cette surface. En termes plus simples, la luminance est la mesure de la quantité de lumière qui tombe sur une surface donnée. Ce luxmètre est pratique lorsqu’il est utilisé dans divers domaines où l’éclairage joue un rôle important pour assurer la sécurité et la qualité du travail lors de l’exécution des tâches, notamment la photographie, l’inspection, la construction, etc. L’instrument offre une réponse rapide sans compromettre le haut niveau de précision et de fiabilité. Il dispose d’une indication de dépassement de portée, d’un écran LCD clair, d’une fonction de maintien des données et d’une alerte de pile faible.

Points faibles

Un client a noté que cet appareil présente des problèmes de calibration, car il est sensible à la lumière rouge, ce qui est différent de l’œil humain qui est sensible à la lumière verte. Cela signifie que l’utilisateur doit se souvenir de faire des corrections pour les différences de longueurs d’onde.

Quel est le meilleur posemètre pour la photographie ?

Un appareil de mesure portable est le meilleur appareil de mesure de la lumière pour la photographie. Les modèles portables sont extrêmement précis par rapport aux appareils de mesure intégrés, car ils ne sont pas facilement trompés par le flash, la neige, la transillumination, l’éclairage arrière et latéral et le contraste extrême. Ils sont polyvalents, précis et permettent de mesurer la lumière ambiante qui tombe sur le sujet au lieu de se contenter de lire la lumière réfléchie. Les luxmètres portatifs peuvent mesurer en dixièmes de diaphragme. Un modèle portable de bonne qualité possède trois modes de mesure : flash, réflexion, incident. Il peut lire à partir d’un angle de 1 degré pour contrôler sans effort l’exposition du sujet à n’importe quelle distance. Il devrait également être capable de déclencher un stroboscope de studio si vous utilisez un flash. Il doit pouvoir enregistrer plusieurs pops à partir d’une ou plusieurs unités de stroboscope, après quoi il calcule l’exposition correcte en fonction de la lumière collectée. Le viseur du posemètre doit afficher la valeur d’exposition, qui peut également être visualisée sur l’écran LCD externe. Certains modèles affichent la quantité de flash utilisée lors d’une exposition, par rapport à la quantité de lumière continue (ambiante ou tungstène).

Quel est le meilleur posemètre pour le cinéma

Une bonne cinématographie implique l’utilisation d’un éclairage créatif pour influencer l’ambiance et le ton. Un bon photomètre pour le cinéma est facile à emporter lors de la recherche de lieux afin de pouvoir y effectuer des relevés. Il devrait vous aider à déterminer les rapports de lumière et à maintenir les niveaux d’éclairage pour assurer une continuité tout au long des prises de vue. Ainsi, même si vous vous déplacez pour un gros plan, la lumière peut être flatteuse pour l’acteur. Elle devrait vous permettre de communiquer efficacement avec l’équipe de tournage, du gaffer à la poignée de la clé. Un bon posemètre pour le cinéma fait le calcul à votre place pour que vous sachiez que le rapport est correct. Les directeurs de la photographie expérimentés recommandent d’utiliser à la fois un luxmètre et un spotmètre. Pour une option abordable, vous pouvez vous contenter du spotmètre de votre appareil photo reflex numérique en mode priorité à l’obturation, mais assurez-vous que votre obturateur est bien réglé et prenez vos mesures avec cela. Cependant, ne vous attendez pas à ce que le spotmètre de votre appareil photo reflex numérique soit aussi précis. Cherchez des modèles qui créent des profils personnalisés et qui chargent la gamme dynamique des différents systèmes d’appareils photo qu’ils cartographient également en premier.

Quelle est la meilleure application de mesure de la lumière ?

Le Pocket Light Meter des studios Nuwaste est une application gratuite qui fait même des calculs de réciprocité en plus de tout ce que vous pouvez apprécier d’une application de mesure de la lumière. Ne payez que 0,99 $ pour éliminer les publicités afin d’obtenir un affichage plus grand. L’application est assez simple et est facile et rapide à déployer. Elle affiche un viseur et trois cadrans, ainsi que des boutons « Hold » et « Save ». La valeur ISO doit d’abord être ajustée. Si vous utilisez l’application lors du tournage d’un film, ce réglage dépendra du film, il est donc essentiel que vous obteniez le bon réglage. Il est donc essentiel que vous obteniez le bon réglage. Vous laissez entrer plus de lumière avec des valeurs ISO plus élevées, il est donc vital que cette valeur ait été correctement configurée au préalable pour éviter que vos réglages ne soient déréglés.

Pour se concentrer sur les différentes zones du cadre, il suffit de toucher le viseur de la même manière que vous utiliseriez l’appareil photo intégré d’un iPhone. Une case rouge vous informe de la partie de l’image qui a été correctement exposée, l’autre valeur étant ajustée en conséquence selon que vous modifiez l’ouverture ou la valeur de l’obturateur. Pour prendre une photo en grand angle à f/2, vous devez ajuster l’ouverture et obtenir une lecture de la vitesse d’obturation. La vitesse d’obturation doit être réglée sur 1s et la bague d’ouverture de l’appareil photo doit également être ajustée avec la lecture fournie par l’application si vous avez l’intention de faire une seconde exposition.

L’application peut être figée dans sa position actuelle si vous appuyez sur le bouton « Hold ». Le bouton Enregistrer permet d’enregistrer un journal du rouleau de la caméra sur la scène pour laquelle vous obtenez l’exposition, ainsi que l’heure et la date, les informations géographiques et les valeurs d’exposition. L’application mesure l’exposition correctement, comme un véritable posemètre, et peut donc être utilisée pour le système de zones. Vous pouvez également effectuer des mesures ponctuelles par une simple pression sur l’écran.

Utilisation d’un Luxmètre

Que vous soyez photographe ou cinéaste, vous savez combien la lumière est importante dans la composition de vos images. Pas de lumière, pas de photographie, pas de film, n’est-ce pas ? Cependant, trop de lumière entraîne une surexposition, qui crée un effet de silhouette indésirable, et quel intérêt cela aurait-il pour votre travail ? C’est pourquoi les professionnels de la photographie et du cinéma investissent dans un Luxmètre.

Un posemètre est-il vraiment nécessaire ?

Les posemètres sont pratiquement indispensables en photographie et en cinéma. S’il est vrai que les photographes chevronnés sont assez compétents pour deviner les valeurs d’exposition d’une scène donnée, principalement grâce à leurs connaissances et à leur expérience des nuances de la lumière, vous constaterez que beaucoup d’entre eux possèdent encore un posemètre ou utilisent celui de leur appareil photo. En gros, le posemètre indique la quantité de lumière dans une scène. En photographie, cela permet de régler parfaitement le temps d’exposition. Pour la réalisation de films, le posemètre permet d’économiser des films et des frais de développement coûteux. Comme tout système d’enregistrement de la lumière ne fonctionne que dans une bande relativement étroite tout en empêchant la surexposition ou la sous-exposition de l’image, un cinéaste ou un photographe devrait pouvoir trouver le niveau d’exposition approprié pour l’enregistrement de l’image en connaissant la quantité de lumière dans la scène. C’est là que le talent seul peut ne pas suffire et qu’un posemètre peut s’avérer utile.

Pourquoi utiliser un luxmètre en premier lieu ?

En photographie comme en cinématographie, un posemètre vous permet de régler votre appareil photo correctement, rapidement et sans effort, au lieu de vous fier simplement à votre instinct. Bien sûr, un posemètre ne garantit pas que vous puissiez prendre des photos fantastiques ou réaliser de superbes vidéos, car le succès de votre travail dépend vraiment de vos capacités en tant que professionnel dans votre domaine ainsi que d’une combinaison d’autres facteurs tels que le choix de votre équipement, le réglage, ou même votre humeur ou votre attitude envers votre travail. Toutefois, un posemètre allège en fin de compte la charge pour faciliter votre travail lors de l’installation de vos appareils photo.

Dans le domaine de la photographie

Les photographes ont besoin d’un photomètre pour les aider à déterminer la quantité exacte de lumière tombant sur la scène afin de pouvoir ajuster l’ouverture, la sensibilité ISO et la vitesse d’obturation pour obtenir un ton cohérent. Les hautes lumières et les ombres peuvent être capturées efficacement avec des plages intermédiaires. L’instrument vous permet de trouver un espace qui offre la plus grande gamme de tons en mesurant la quantité de lumière qui frappe votre capteur pour vous permettre de déterminer si vous surexposez ou sous-exposez les parties essentielles de votre composition. La connaissance de l’intensité des lumières de votre studio peut être complétée par la mesure de la lumière de fond, ce que peut faire un photomètre. Cela devient encore plus essentiel lorsque vous faites de la photographie en extérieur, où les valeurs peuvent varier considérablement dans une situation donnée.

Dans le domaine de la cinématographie

Une bonne cinématographie, c’est bien plus que d’obtenir une exposition. Il s’agit de placer la lumière avec soin et créativité pour renforcer l’histoire racontée. Le posemètre est l’outil dont vous avez besoin pour vous aider à façonner cette lumière. C’est un outil que vous pouvez apporter lors de vos repérages pour ne pas avoir à trimballer et à installer votre caméra. Le photomètre vous permet d’obtenir rapidement et facilement les informations dont vous avez besoin et de faire vos plans en conséquence. Connaître les niveaux de luminosité et déterminer les outils dont vous avez besoin sont des étapes importantes du processus de préproduction.

Deuxièmement, un posemètre est utile pour déterminer les rapports de lumière et maintenir les niveaux de lumière. Si vous éclairez une scène selon un ratio spécifique et que vous souhaitez maintenir une continuité tout au long des prises de vue, vous devrez savoir ce que chaque lumière vous donne et quels sont les ratios. Ainsi, lorsque l’équipe se déplace pour le gros plan, vous pouvez rendre la lumière flatteuse pour le talent tout en maintenant les mêmes rapports de lumière.

De plus, le photomètre vous permet de communiquer efficacement avec votre équipage. Lorsque vous éclairez une scène, il est important que vous puissiez communiquer avec votre équipe, du chef opérateur au premier assistant caméraman en passant par la poignée de la clé. Une communication précise et claire accélère le travail sur le plateau. S’il y a un point sensible, comme une partie surexposée du cadre, vous devez savoir combien il faut baisser ou remonter les ombres pour obtenir une exposition correcte. Vous pourriez perdre du temps en devinant ce qui doit être fait et demander à votre équipe de faire de multiples changements, mais avec un photomètre, vous pourriez simplement faire un relevé et savoir tout de suite ce qui doit se passer.

Il est également beaucoup plus efficace d’utiliser un posemètre plutôt que la caméra pour éclairer une scène. Si vous éclairez à travers la caméra, cela signifie que vous devrez attendre qu’elle soit prête et que le talent soit disponible, ce qui n’est pas la façon la plus efficace de travailler. Vous pouvez commencer à travailler tout de suite. Vous pouvez également éclairer plusieurs zones en même temps et ne pas avoir à attendre la caméra ou à la déplacer d’un endroit à l’autre. En outre, lorsque vous utilisez toujours un posemètre, votre œil est entraîné à différents niveaux et rapports de lumière, ce qui vous permet de travailler encore plus vite.