Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié le Fév 3, 2015 dans culture | 0 commentaires

Découvrir le musée d’anthropologie préhistorique des Moneghetti

Découvrir le musée d’anthropologie préhistorique des Moneghetti

Musée scientifique monégasque, le musée d’anthropologie est situé dans le domaine du Jardin Exotique. Il abrite des vestiges témoignant de l’histoire de l’humanité. La découverte des lieux est une occasion en or pour les férus d’histoire d’en apprendre davantage sur l’origine de l’existence humaine.

Une riche collection

Le musée d’Anthropologie a été fondé sous l’impulsion du Prince Albert Ier. Ce dernier étant désireux de pouvoir dévoiler au grand public ses trouvailles archéologiques, il a voulu créer un espace spécialement dédié à ses découvertes. En outre, le musée abrite également des vestiges issus de plusieurs sites de la Principauté notamment ceux retrouvés au sein de la grotte de Grimaldi. En 1959, on procéda au déménagement du musée pour l’installer dans l’enceinte du Jardin Exotique tout près de la grotte de l’observatoire. Les princes qui ont régné au sein de la Principauté de Monaco nourrissaient une ambition commune qui visait à conserver les collections préhistoriques et à mettre en place des projets de fouilles et de recherches archéologiques. Pour cette raison, le musée travaille en étroite collaboration avec d’autres organismes, dont l’Institut de Paléontologie humaine sis dans la capitale française.

La salle Albert Ier

Le musée a été dirigé par la conservatrice Suzanne Simone durant près de 30 ans. Un institut d’étude et de recherche est également installé sur les lieux. Ce dernier organise des campagnes de fouilles au sein de diverses régions du monde. Pour faciliter les visites, l’espace du musée a été organisé en deux salles à savoir la salle Albert Ier et la salle Rainier III. Au sein de la salle Albert II, j’ai pu découvrir les étapes de la vie des hominidés durant l’époque préhistorique. Les caractéristiques des modes de vie de l’homo erectus, homo habilis et de l’homo sapiens y sont exposées. Un espace dédié à la présentation de la faune contemporaine de l’époque est également visible. En 2010, l’espace Albert Ier ferme ses portes en raison d’un projet de rénovation qui vise à transformer de fond en comble la muséographie de l’endroit. Il faudra attendre quelques années avant de pouvoir admirer les richesses qu’abrite cet espace.

La salle Rainier III

Jouxtant la salle Albert Ier, la salle Rainier III expose une impressionnante collection anthropologique. Des vestiges de la Grotte de l’observatoire et des Rochers Rouges y sont entreposés. Certaines sépultures notamment celles retrouvées dans les Rochers Rouges ont été particulièrement bien préservées. Des squelettes portant encore des parures sont observables sur les lieux. J’ai pu également admirer la belle collection d’outillage lithique installée dans les étagères en verre et transparentes. L’art préhistorique visible à travers les sculptures en bois, les bijoux et les parures est fascinant. De même, la découverte des restes de la faune du Paléolithique m’a vraiment captivé. D’autre part, le musée expose notamment des restes d’ours des cavernes. Je vous recommande ainsi un petit tour dans ce musée pour faire le plein de découvertes.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *